Islam : les principes et les règles

Qu’est-ce que le monothéisme islamique ? Le monothéisme dans la profession de foi musulmane (la ‘Chahada’, ‘attestation’ ou encore ‘témoignage’ ; qui constitue le premier des cinq piliers définissant les bases de la croyance musulmane) est un principe de libérateur de la raison. D’abord, parce que celui-ci situe le divin au-delà des conceptions et des représentations humaines, et ainsi porte atteinte à toutes les formes de superstitions et de fétichismes.
Le monothéisme est une doctrine philosophique ou religieuse qui affirme : l’existence d’un unique et seul Dieu (Allah) (par opposition au polythéisme et à l’hénothéisme) ; ce Dieu étant éventuellement transcendant, autrement dit, distinct du monde (donc par opposition au panthéisme).

     Quelles sont les religions monothéistes ?

Les religions monothéistes : le bahaïsme (19e siècle), le sikhisme (15e siècle), l’Islam (7e siècle après J.C), le Christianisme (protestantisme orthodoxie/ catholicisme), le judaïsme (époque de l’exil à Babylone : -650), le zoroastrisme, le culte d’Atron en Egypte antique.
Il est important de rappeler que “Abraham y est le père de tous les croyants”.
Christianisme, judaïsme et particulièrement islam sont basés sur les mêmes croyances, modifiées et héritées d’une religion à la suivante, traduites dans des différentes langues, latin, grec, araméen, hébreu, arave lors de l’arrivée de prophètes (Messagers de Dieu) et messies qui seraient choisis par Allah Tout Puissant pour transmettre ses messages et ses lois aux hommes. Pour les chrétiens, le christianisme est la conclusion du judaïsme puisqu’ils reconnaissent le messie (envoyé de Dieu) en la personne de Jésus. Ceux-ci se détachent cependant du judaïsme originel en considérant ce messie (Libérateur désigné et envoyé par Dieu) comme l’incarnation d’Allah. Les Juifs et les Musulmans voient dans ce concept une entorse (violation légère et ponctuelle d’un règlement ou d’une loi) au monothéisme.
Les 3 monothéismes s’appuient sur 2 Livres saints : le Coran et la Bible.
* Les écritures grecques chrétiennes ou le Nouveau Testament par l’islam et le christianisme seulement ;
* Les écritures hébraïques ou l’Ancien Testament est reconnu par les 3 monothéismes ;
* Le Coran par l’Islam seul.
Les musulmans soutiennent qu’il a existé un Evangile et une Torah originels qui enseignent l’unicité absolue d’Allah Tout Puissant dans les termes du Livre saint, autrement dit, que Dieu est Unique, que nul ne Lui est égal. Donc, les croyants y sont les serviteurs de Dieu.